Guide EF Erasmus
  • 01 42 61 46 26

Erasmus : Les démarches à suivre

Chaque établissement définit ses procédures et son calendrier. Les étudiants doivent se rendre au bureau des relations internationales de leur établissement aussi tôt que possible (il est conseillé de se renseigner et de se préparer entre 1 an et 6 mois avant la date escomptée de mobilité), la date limite de retour de dossier se situe en générale aux alentours de fin septembre. Le bureau des relations internationales de votre université met en œuvre la coopération européenne et internationale de l'établissement et propose tous les renseignements et documents administratifs indispensables pour bénéficier des aides financières. Il organise s’il le souhaite, une préparation linguistique des candidats et prend les inscriptions pour des cours intensifs de langue étrangère CIEL (cours intensif Erasmus de langue), cours linguistiques d’été et des possibilités de logement à l’étranger.

Pour toute information supplémentaire sur nos préparations linguistiques à l'étranger consultez le guide des séjours linguistiques EF.

Les démarches administratives

Formulaire d’inscription Pour s'inscrire en Erasmus, il faut remplir le formulaire ("Application Form") de l’université d’accueil. Chaque université d’accueil a ses propres dates limites et procédure d’inscription.

Critères d’admissibilité en Erasmus
Les critères variant d’une université à l’autre, renseignez vous auprès du bureau des relations internationales de votre établissement à l’avance. Dans certaines universités : les candidats à une mobilité sont principalement sélectionnés pour partir uniquement au niveau de la Licence 3 ou du Master.
Voici ci-dessous une liste exhaustive de critères retenus par certaines universités en France:
- Bon comportement général, assiduité, motivation et autonomie
- Moyenne scolaire : 12
- Moyenne de stage : 12
- Connaissance d’une 3ème langue (minimum niveau bac pour l’espagnol et l’allemand)
- Une sélection finale est parfois appliquée après les résultats des partiels

Tests de langue
TOEIC : 750 minimum de moyenne pour être acceptée dans certaines Universités
TOEFL : Une note supérieure à 100/120 sera la plupart du temps réclamée à l'entrée des plus prestigieuses universités anglophones.

Contrat d’études
Avant le départ, le contrat d’études doit être signé par l’université d’origine, l’université d’accueil et l’étudiant. Ce contrat détaille les cours qui seront suivis par l'étudiant lors de l’année de mobilité, ainsi que les crédits (ECTS) qui s’y attachent.

Attestation de présence Erasmus Ce document atteste de la période de mobilité de l’étudiant Erasmus.

Relevé de notes
A la fin de la période d’études à l’étranger, un relevé de notes est remis par l’université d’accueil à l’étudiant et à l’université d’origine.

Comment financer son séjour ?

Le montant de la bourse de la Commission Européenne versée dans le cadre du programme Erasmus varie en fonction du pays d’accueil et de la durée de séjour. Outre la bourse Erasmus, le candidat au départ peut également compter sur d'autres aides financières.

Les bourses des mairies
Certaines villes apportent un soutien aux étudiants qui partent à l’étranger. La ville de Paris peut sous certaines conditions accorder un complément de bourse aux étudiants Erasmus.

Les bourses des Conseils généraux et des Conseils régionaux
Les Programmes régionaux et les systèmes d'aides à la mobilité internationale des Conseils généraux, accordent une aide financière aux jeunes qui souhaitent réaliser un projet en lien avec leur cursus ou leur futur métier. Le montant de ces aides varie en fonction de la région et du Conseil général sollicité.